actualité tech et aide informatique

Bannir les fausses bonnes idées pour créer son entreprise

Les dix points qui vont suivre permettent de faire une vérification concernant votre idée de business.

Séduire les investisseurs

À l’automne 2014, les candidats des 101 projets ont eu à leur disposition soixante secondes pour présenter et séduire le trio Simoncini-Granjon-Niel, dans le but d’être récompensé d’une dotation de 25.000 euros. Cela dit, la moralité qui se dégage de cet évènement est qu’il faut bien exprimer ses idées pour que tout soit clair afin que les investisseurs puissent vouloir vous accompagner dans votre projet.

Disposer d’un produit pas encore déposé

Il est essentiel de faire une recherche sur internet pour savoir si le produit que vous tenter de projeter est déjà breveté à l’INPI. Si c’est le cas, alors il faut concevoir un autre. Cependant, cela peut constituer un avantage si ceux qui vous ont devancé n’ont rien déposé. En effet, ils vous permettent d’ajuster toutes les conditions du produit.

Une réelle valeur ajoutée à votre produit

Après avoir identifié vos concurrents identifiés, vous pouvez savoir maintenant quel est le plus que vous pouvez apporter. Celui-ci peut se rapporter à l’amélioration du produit, du service ou un message plus efficace.

Accéder au marché

Les règlementations correspondant à certains secteurs exigent un spécialiste dans le domaine pratiqué. Par exemple, un vendeur de lunettes doit disposer d’un opticien diplômé dans son équipe. Aussi, il faut bien prendre garde aux rentes et aux monopoles qui se rapportent à la vente de voitures, aux taxis, aux auto-écoles ou aux services funèbres. En effet, les actions en justice des concurrents demandent du temps et de l’argent pour les affronter.

Répondre aux besoins des consommateurs

Il faut s’assurer que les consommateurs puissent répondre aux questions dont vous voulez avoir des réponses. Ainsi, vous pourriez faire en sorte que votre projet avance selon ce qu’ils disent et/ou apporter des améliorations.

Environnement technologique

Il est primordial de toujours évaluer l’environnement technologique avant de se lancer. Donc, évitez de se lancer trop tôt et saisissez les opportunités.

Disposer d’un bon timing

Des projets requérant du temps comme les produits techniques de la R & D ou des cosmétiques qui nécessitent des tests avant d’être mis sur le marché peuvent vous ralentir. Entre-temps, il est plus préférable de faire une ou d’autres activités.

La rentabilité du projet

Il est primordial de confirmer le couple produit/cible si votre objectif est de vivre correctement avec votre projet. En effet, un produit peu cher emmène à élargir la clientèle.

Les fonds nécessaires pour effectuer le projet

Il faut savoir que les services ou les projets sur Internet demandent moins d’investissements par rapport aux produits physiques. Plus les utilisateurs font des critiques, plus la plateforme collaborative décolle. Cependant, des frais de marketing sont indispensables pour atteindre cet objectif et bien maitriser le pilotage de projets.

Croire soi-même à son projet

Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que ce n’est pas l’ampleur, ni les investissements qui sont les seuls éléments à la réussite d’un projet, mais il y a aussi la motivation. Outre, il est essentiel d’avoir la capacité de faire face aux problèmes et les obstacles, ainsi que la faculté de convaincre les partenaires.

John • 25 septembre 2015


Previous Post

Next Post