actualité tech et aide informatique

La Nouvelle-Aquitaine en meneur de l’industrie touristique en France

Le tourisme représente un tremplin financier colossal pour la Nouvelle-Aquitaine, qui s’est notamment fixé l’objectif d’étendre sa notoriété au-delà de l’Occitanie. Un plan d’expansion pourra notamment être construit sur la base de la concertation qui a été initiée par le conseil régional.
La Nouvelle-Aquitaine tient la seconde place du classement des régions de France en termes de nuitées pour des résidents installés dans l’Hexagone. Les intervenants du milieu touristique dans cette région souhaitent redorer son titre dans l’Occitanie qui s’est empressée d’entamer son opération communicative après la validation de sa fusion.
L’accomplissement des ambitions de la Nouvelle-Aquitaine implique toutefois le regroupement et l’unification des intérêts des professionnels, de leurs entités représentantes et des collectivités. Les plans de la région ne correspondent pas en effet au modèle du conseil régional. Il existe également un partage de compétence entre la région, les divisions territoriales et les regroupements de communes en structure légale. Le secrétaire d’État français considère toutefois que la région est l’axe dominant de la stratégie d’expansion globale. L’ensemble du processus se définit ainsi dans les paramètres du projet à lancer et les travaux n’en sont actuellement qu’à leurs débuts.
Le conseil régional entend favoriser l’intérêt des touristes étrangers autour de la Nouvelle-Aquitaine au même titre que les habitants de cette région, et tout particulièrement dans le cadre des périodes récréatives. Le consensualisme nécessaire à ce plan d’expansion sera érigé à travers les six conférences prévues en 2017 dans tout le territoire, qui est de surcroît très disparate en termes de tourisme. Les lieux touristiques les plus prisés du Limousin occupent en effet la 26e place du classement de la région. Certains acteurs du plan d’expansion appellent à un rehaussement du budget. Les besoins financiers des plans touristiques de cette envergure devraient toutefois être couverts par la Bpifrance et la Caisse des Dépôts et consignation. Les acteurs sollicitent également une amélioration des compétences du personnel, et notamment en période saisonnière. L’industrie touristique pourrait ainsi constituer un moyen de lutter contre le chômage. Les ambitions de la Nouvelle-Aquitaine devraient également bénéficier des 3 contrats de destination qui ont été signés avec cette région.

John • 19 mai 2017


Previous Post

Next Post